Notre vision de l’hydrogène :

Chauffer de façon temporaire et performante le monde en utilisant des énergies renouvelables telles que l’hydrogène et le biogaz sur des réseaux d’eaux sains et équilibrés afin d’avoir une solution optimale et durable.

Les avantages de l’hydrogène :

S’il est produit de façon écologique, par exemple par électrolyse de l’eau (avec de l’électricité  produite par des énergies renouvelables : éoliennes, cellules photovoltaïques … ), le di-hydrogène est un combustible « propre ».

Lors de son utilisation, il n’entraîne que le rejet de vapeur d’eau, évitant ainsi tout production de gaz carbonés comme le Monoxyde de carbone (CO) ou encore le dioxyde de carbone (CO2), des gaz en partie responsables du réchauffement climatique.

L’Hydrogène est une énergie inépuisable : c’est l’élément le plus présent dans l’univers. Malgré que l’on ne trouve que très peu de di-hydrogène (H2) sur Terre, il est possible de le produire à partir d’autres sources comme l’eau autres matières organiques puisque l’hydrogène est présent dans de nombreux composés terrestres. Cette énergie ne présente donc pas l’inconvénient d’être « fossile » contrairement au pétrole par exemple.

Les rendements du di-hydrogène sont presque trois fois supérieurs à celui de l’essence. En effet, 1 Kg de di-hydrogène permet de produire autant d’énergie que 2,75 Kg d’essence.

Le grand intérêt de ce vecteur énergétique est qu’il peut se stocker plus facilement que l’électricité. Le di-hydrogène permet donc un transport et un stockage plus facile de l’électricité, et c’est ce stockage qui est intéressant puisque la demande en électricité est rarement en phase avec sa production.

Les recherches concernant les systèmes à combustion visent plus à utiliser l’hydrogène non plus comme carburant mais comme vecteur d’énergies, c’est-à-dire que l’hydrogène viendrait compléter un autre type d’énergies, comme le gaz naturel, afin de pouvoir en utiliser moins et donc réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère.